Catégories
Tribune

Tribune n°2: SEMEISO!

semeiso_tribuneDurant la campagne des municipales, nous avions publié un tract pour alerter les Creillois sur la situation désastreuse que connaissait la SEMEISO, une société de location de locaux d’activité détenue majoritairement par la ville de Creil. Son déficit considérable et l’absence de perspectives crédibles pour son redressement nous faisaient dire à l’époque qu’elle n’était maintenue en activité que pour éviter au candidat Villemain le scandale d’un dépôt de bilan en période électorale et qu’une fois l’élection passée, elle serait mise en faillite.

Ce que nous prédisions est malheureusement en train de se réaliser.

La SEMEISO est à court d’argent. Au mois de mai, sa trésorerie ne lui permettait même plus de payer ses salariés…

Pour éviter d’avoir à concéder publiquement qu’il a menti pour se faire élire, le maire a décidé de gagner du temps. Dans l’urgence, il a convoqué le conseil municipal pour faire voter par sa majorité une augmentation de la participation de la ville au capital de cette société.

En d’autres termes, pour sauver la face, il n’hésite pas à remettre au pot de l’argent du contribuable alors même qu’il sait parfaitement que les quelques 200 000 euros réinjectés ne règleront en rien le problème de déficit chronique dont souffre la SEMEISO. Les prévisions comptables sont d’ailleurs très claires à ce sujet : la société sera de nouveau « à sec » au mois de septembre prochain…

Que fera alors le maire ? Il remettra la main à la poche (à nos poches…) ? Ce sera combien la prochaine fois ?

Cette dilapidation de l’argent public est scandaleuse. Elle démontre les ravages que peuvent causer l’esprit politicard et l’incompétence lorsqu’ils se trouvent réunis en une seule et même personne.

GÉNÉRATION CREIL