villemain_tribunal2Le 15 septembre, lors d’une conférence de presse, M. Villemain tape du poing sur la table ! Après avoir concédé « A Creil, nous avons fait preuve de tolérance », maintenant c’est terminé, « ce sera la tolérance 0 »… Rien de moins !

Aurait-il découvert ce jour-là, après 8 années passées en tant que premier magistrat, qu’il était également de sa responsabilité d’assurer l’ordre dans la ville ?

Dans cet élan de lucidité, M. Villemain reconnait, comme nous le dénoncions dans un précédent article, avoir lui-même fait preuve de complaisance envers le commerçant affidé qui a introduit la pratique illégale des barbecues sauvages, véritable fléau pour notre ville et la sécurité des Creillois.

M. Villemain, maire pompier-pyromane passe donc à table et plaide coupable !

Quelle mouche a piqué M. Villemain ?

Même si, comme la majorité des Creillois, nous restons perplexes et convaincus que cela ne relève que de l’effet d’annonce, nous le prenons au mot et lui proposons avant tout de faire preuve d’exemplarité dans la gestion de la ville.

Parce que charité bien ordonnée commence par soi-même, alors chiche M. Villemain :

Tolérance 0 à l’égard des élus de votre majorité et des membres de votre cabinet qui par leur présence lors de manifestions illégales encouragent le désordre dans notre ville !

Tolérance 0 à l’égard des comportements inacceptables d’agents militants avec des véhicules municipaux !

Tolérance 0 à l’égard de pratiques illégales qui nous sont régulièrement signalées au sein de certains locaux municipaux !

La fermeté doit d’abord s’appliquer à soi-même !

Hicham BOULHAMANE