Catégories
Réactions et Articles

« Génération Creil » est la 1ère force politique de Creil

GenerationCreil1ereLe 23 mars 2014, notre ville a vécu un moment historique : pour la première fois depuis 95 ans, Creil (qui est administrée par les socialistes depuis 1919) a vu son paysage politique complètement chamboulé par l’émergence d’une force citoyenne qui est venue déjouer tous les pronostics, bousculer tous les codes et calculs politiciens !

 Ne se laissant pas berner par les arguments farfelus de début de campagne d’un maire sortant aux abois (liste communautaire, absence de crédibilité, absence de projet, appel au « vote utile »), 25.25 % des électeurs ont accordé leur suffrage à une liste de citoyens creillois animés par un seul idéal : proposer une vraie gouvernance citoyenne de gauche, sans être otage d’un quelconque parti politique !

Génération Creil est ainsi devenue au soir du 23 mars la 2ème force politique de Creil, à 294 voix du premier parti politique de France !

Cette formidable dynamique du 1er tour aurait pu s’essouffler après les vaines tentatives de diabolisation et de déstabilisation de l’actuelle majorité PS-PRG-PC (tracts orduriers et mensongers, manipulation de l’opinion creilloise en essayant d’instaurer un climat de peur avec l’appel de CRS alors qu’aucun incident n’a eu lieu, tentatives de déstabilisation des membres de l’équipe etc.).

 Au lieu de cela, que s’est il passé ?

 – En une semaine, le maire sortant, complètement paniqué à l’idée de perdre son fauteuil, a du aller chercher des voix en ralliant ses pseudos opposants à sa cause : les 442 voix du PCF sont apparues à ses yeux comme un trésor…un très cher trésor ! Pour mettre la main sur celui-ci, il a du sacrifié ses plus fidèles colistiers en les évinçant de la liste du second tour sans aucun scrupule, afin de faire place nette aux membres du Parti Communiste et de leur défunte liste « Creil Solidaire et Rebelle ».

La liste « sympa » du premier tour n’a pas hésité à renier tous ses principes et ravaler le venin déversé pendant des mois sur la liste PS, pour une seule et unique raison : une promesse de 2 postes d’adjoints, un poste de vice-président à la CAC et 5 postes de conseillers municipaux délégués ! Avec 5.7 % des suffrages en leur faveur, voilà que les communistes obtiennent du maire-candidat un quart des places dans sa future majorité (7 sur 28).

 Ces calculs politiciens, ces ralliements de circonstance, ont prouvé aux Creillois que le combat des communistes creillois n’a jamais été la « lutte des classes » mais plutôt « la lutte des places » !

– En une semaine, les listes téléguidées par le PS (LO et Creil Au Cœur) ont appelé à voter pour leur véritable candidat : Jean Claude Villemain, ce qui a désorienté plusieurs de leurs électeurs et les a définitivement disqualifiés du paysage politique.

Une partie de la liste Creil en Action a également appelé à voter pour le maire-candidat.

Pour quelles raisons a-t-on assisté à cette parodie de soutiens ? Etaient-ils motivés par des intérêts politiques et idéologiques ou purement personnels ? Chacun se fera sa propre opinion…

La liste Génération Creil, quant à elle, est restée intacte et fidèle à elle-même en refusant tout ralliement et marchandage politicien entre les deux tours !

Pour quel résultat ?

Nous avons pris le temps d’analyser tous les résultats point par point, bureau par bureau, scénario par scénario et nous en avons tiré plusieurs enseignements :

– Génération Creil a mobilisé l’ensemble des Creillois, de tous les quartiers de la ville (rive droite, rive gauche, Gournay, plateau Rouher, ZAC, Cavées) ! Une dynamique que l’on revendique avec force : nous avons eu des résultats homogènes sur tous les quartiers !

– Génération Creil a gagné en une semaine 1020 voix sans (je le rappelle) aucun report de voix, aucun appel au vote de quelconque parti politique !

– En une semaine, 904 nouveaux votants se sont déplacés aux urnes ! Ce formidable sursaut démocratique est le fruit de l’effort collectif que chaque sympathisant de l’équipe Génération Creil a fourni. Nous avons convaincus des électeurs, qui n’avaient pas voté au 1er tour et qui se sont déplacés pour nous soutenir et faire barrage au maire-candidat.

– Les 497 voix d’avance de la liste Creil une ambition partagée ont été acquises grâce au report de voix des électeurs des pseudos listes concurrentes.

– Génération Creil est par la volonté des urnes LA première force politique de Creil : 2995 creillois nous ont fait confiance sans aucun ralliement ni aucun appel au vote !

Ce score historique nous oblige !

Il nous oblige à poursuivre et structurer davantage ce formidable mouvement citoyen (que beaucoup appellent « la vague violette ») en mobilisant tous les Creillois souhaitant faire grandir leur ville car nous sommes plus que jamais certains d’une chose : l’avenir nous appartient !

Génération Creil

1 réponse sur « « Génération Creil » est la 1ère force politique de Creil »

Les commentaires sont fermés.