image1La dernière campagne de communication lancée par la ville est pour le moins douteuse, pour ne pas dire carrément déplacée.

On voit sur tous les panneaux de Creil un chien avec une carte d’électeur à la bouche.

C’est fou que personne, au moment de l’élaboration de cette affiche, ne se soit dit :  «Hey, ça pourrait être mal pris, non ? ».

Mais encore faudrait-il qu’elle soit le fruit d’un travail collectif.

Pour connaitre un peu les méthodes de travail du Maire, il a dû faire ça dans son bureau, un verre dans une main, un cigare dans l’autre, en tête à tête avec son poulain, le jeune candidat qu’il nous a récemment sorti de sa manche pour les législatives 2017.

Cette affiche, qu’ils ont façonnée sans doute vite fait, à quatre mains, est très révélatrice. Des psy diraient probablement qu’en elle l’inconscient des auteurs s’exprime, qu’elle reflète ce qu’ils pensent des électeurs dans leurs tréfonds …

Ou alors, autre hypothèse, ils l’ont sciemment faite ainsi, par pur calcul, en espérant qu’elle dissuadera ceux qui ne l’ont pas encore fait de s’inscrire sur les listes électorales.

Eh oui, en y réfléchissant un peu, moins il aura de monde en droit de voter aux élections législatives en 2017, plus le poids du petit groupe des inconditionnels du vote PS à Creil sera grand…

C’est un peu la même démarche que celle de M. Sarkozy, qui organise des primaires « ouvertes » tout en précisant, à demi-mot, que seuls les militants « Les Républicains » sont attendus dans les bureaux de votes…

Villemain sait qu’une large participation des creillois aux prochaines élections lui sera défavorable, d’où probablement ce visuel inepte qui, sous couvert d’un appel à l’inscription sur les listes électorales, cherche en réalité à produire l’effet inverse.

En tous cas, quelle que soit l’interprétation que vous retenez, je ne doute pas du sentiment d’insulte que vous avez dû ressentir en voyant cette affiche.

Pour répliquer à l’offense, si je peux me permettre ce petit conseil, ne faites surtout pas ce qui, selon moi, est attendu de vous secrètement par le Maire de Creil, c’est-à-dire vous détourner du vote.

Faites précisément le contraire, inscrivez-vous massivement sur les listes électorales !

Inscrivez-vous, incitez votre entourage à en faire de même, et le jour du vote, lorsqu’il faudra, en juin 2017, désigner votre député, rappelez-vous bien du petit chien avec sa carte d’électeur dans la bouche et sanctionnez comme il se doit les responsables de ce dérapage grossier !

Abdelaziz RIFI SAIDI

Une réponse à Électeurs, au pied !