Catégories
Édito Hebdomadaire du candidat Hicham BOULHAMANE

Édito 8 (Semaine du 13 janv. 2014)

Les vœux très politiques et contradictoires du maire-candidat…

Il n’y est donc pas arrivé !

Lors de sa cérémonie des vœux aux personnalités, le maire-candidat de Creil, fidèle à lui-même, n’est pas parvenu à prendre de la hauteur.

Le discours avait pourtant bien commencé, le maire sortant rappelant que les règles de communication en période électorale lui interdisaient d’évoquer tant son bilan que son projet.

Las ! Sitôt cette introduction posée, il s’est empressé de se fourvoyer dans un panégyrique de son bilan, évoquant pêle-mêle le budget, la piscine, les rythmes scolaires et de lancer des piques contre ses adversaires politiques. Contradiction quand tu nous tiens…

Décidément, depuis le début de la campagne, le maire-candidat PS aime se mettre en délicatesse avec les règles électorales.

Cette incapacité chronique du maire sortant à épouser la dignité de la fonction, y compris dans le cadre de cérémonies officielles, ne laissera pas les Creillois indifférents.

Le candidat socialiste a formé le vœu que cette campagne électorale soit « propre ». Qu’il commence donc à en respecter les règles !

A lundi prochain !

Hicham BOULHAMANE