Catégories
Réactions et Articles

Creil, ville solidaire.

logo_GCL’action individuelle ou collective des habitants, génération après génération, a fait de Creil une ville solidaire.

Parmi les ambitions pour Creil que nous souhaitons partager avec vous, nous avons celle de conforter et développer cette mobilisation chez les creilloises et les creillois de toutes générations et de toutes origines. Mais aussi d’y mettre plus de transparence…

La solidarité, c’est ce lien social fraternel qui unit un groupe de personnes ayant une communauté de destin : autour du quartier, de la ville, etc., mais aussi du travail, des convictions religieuses ou philosophiques, des loisirs, des projets associatifs ou politiques, etc. … Les problèmes rencontrés par un membre du groupe concernent l’ensemble du groupe. La solidarité conduit chacun à se comporter comme s’il était personnellement confronté au problème de l’autre.

Si le vote des creillois en mars 2014 nous porte à la mairie, la solidarité sera l’un des grands chantiers à conduire avec vous. Nous devrons combattre toute tentation de repli sur soi et permettre au contraire à chaque creillois de multiplier ses cercles d’appartenance afin d’assurer son épanouissement personnel et la cohésion sociale de la ville.

Pour cela, les associations, en particulier celles dont la solidarité est un objectif, ont un rôle déterminant et la ville doit les soutenir, les faire connaître, les écouter dans le respect de l’indépendance et des rôles de chacun. A Génération Creil, beaucoup d’entre nous sont aussi des militants associatifs et nous savons qu’en ce domaine, les pratiques de la municipalité devront radicalement changer !

 En effet, la solidarité est un échange, ce n’est pas un outil pour transformer quelqu’un en « obligé » ou en assisté. Nous devrons être particulièrement vigilants sur cette question et nous savons que, là aussi, il faudra rompre avec certaines habitudes !

Par ailleurs, si la ville doit soutenir les initiatives solidaires, elle se doit aussi, si l’urgence le commande, de les suppléer.

La ville est ainsi dans son rôle quand elle intervient rapidement auprès de personnes en grande difficulté.

Pour autant, elle ne doit pas oublier son rôle politique et de rappeler le Conseil général et l’Etat à leur responsabilité.

Le rôle de la municipalité dans ce tissu solidaire est donc à la fois un rôle de chef d’orchestre, d’anticipateur et d’alerte sur les besoins qui émergent, d’accompagnateur et d’écoute des acteurs locaux de la solidarité.

L’équipe de Génération Creil sait qu’elle ouvre un chantier difficile et dans lequel il y a beaucoup à faire. Mais vous pouvez compter sur nous pour développer la solidarité à Creil.

Creil, ville solidaire !

Dominique MADELIN