Catégories
Réactions et Articles

L’heure du bilan…

Lors du conseil municipal du 4 février 2019, a eu lieu le débat d’orientation budgétaire. Le dernier de ce mandat avant les prochaines élections prévues en mars 2020. L’occasion donc de faire le bilan de la majorité socialo-communiste aux responsabilités depuis 2014.

Dans un contexte de restriction budgétaire, la majorité des villes ont vu leur dotation globale de fonctionnement baisser en moyenne de 25% en 8 années. Au contraire, la ville de Creil, elle, a vu sa dotation augmenter de plus de 28% pour atteindre un montant annuel de 21 millions €.

En parallèle, notre ville a continué de bénéficier de subventions très élevées, en moyenne 4 fois plus importantes que celles des villes de même strate.

Malgré cela, la majorité socialo-communiste aura réussi l’exploit d’augmenter l’endettement de notre ville de quasiment 13 millions € en moins de 5 ans, avec une dette totale de plus de 33 millions €, soit une explosion de 61,5 % !

Une première question se pose : « Quel usage a donc été fait de ces deniers publics ? »

Ceux d’entre vous qui auront pris le temps de lire les deux rapports de la chambre régionale des comptes y trouveront des éléments de réponse très précis : 506.640 € de primes versées illégalement, hausse des effectifs municipaux de 30% en 2014 (année électorale), 700.000 € de déficit annuel pour la piscine, etc…

Mais au-delà de cette gestion chaotique, plusieurs autres questions se posent :

Le cadre de vie des Creillois s’est-il amélioré depuis mars 2014 ?

Notre ville est-elle devenue plus attractive ?

La propreté de notre ville s’est-elle améliorée ?

Les questions de sécurité sont-elles traitées sérieusement ?

Tant de questions auxquelles les Creillois devront apporter une réponse lors des prochaines élections !

Génération Creil